Action citoyenne
20 février 2020

La Grande Paix de Montréal racontée en poésie par des jeunes

La Grande Paix de Montréal racontée en poésie par des jeunes

Pointe-à-Callière poursuit son action citoyenne et son action auprès des jeunes avec une deuxième édition du recueil de création littéraire Nous sommes Montréal. Inclusive et collective, l’édition 2020 donne la parole à 50 jeunes dont le français n’est pas la langue maternelle par la voix de la poésie tout en leur faisant découvrir l’histoire de Montréal. En plus d’offrir une expérience créative positive et enrichissante, le projet permet aux jeunes d’apprendre, de jouer et de découvrir l’usage du français sous un angle nouveau.

Piloté par Pointe-à-Callière, Nous sommes Montréal est une véritable collaboration entre le Musée, le poète et romancier Karim Akouche et les élèves de trois classes de niveau secondaire encadrés par leurs professeurs : Philippe Couture de l’école secondaire Marguerite-De Lajemmerais, ainsi qu’Isabelle Bujold et Yasmine Carling de l’école secondaire d’Anjou.

La Grande Paix de 1701
La première partie de l’œuvre est composée de trois poèmes collectifs, soit un par classe. Ces derniers ont été réalisés à la suite d’une visite à Pointe-à-Callière avec des guides-animateurs du Musée afin d’offrir un contexte historique sur la Grande Paix de Montréal de 1701. À partir d’un récit, les élèves ont réalisé un chant poétique retraçant les grandes étapes de cet événement majeur ayant permis de mettre fin à une longue guerre entre les Français, leurs alliés autochtones et les nations iroquoises.

Afin d’allier images et mots, les jeunes ont également réalisé leurs propres signatures totémiques, soit une illustration d’un animal les représentant, avec lesquelles ils ont signé les poèmes de la seconde partie de l’œuvre. Ces signatures créent un lien direct avec celles des 39 nations autochtones signataires de la Grande Paix de Montréal.

Guerre et paix
Après s’être familiarisés avec les personnages historiques de la Grande Paix, les élèves ont suivi des ateliers d’introduction à la poésie dans une démarche à la fois créative et spontanée. Chaque participant a ensuite été invité à réaliser un poème personnel sur le thème de la guerre et de la paix. Provenant d’horizon et de pays différents, les jeunes se sont inspirés de leurs vécus, leurs histoires familiales, leurs origines, leurs repères et leurs langues maternelles pour créer une composition poétique personnelle.

Un projet qui suscite l’enthousiasme des jeunes
À travers la publication du tome 2 de Nous sommes Montréal, les jeunes signent pour la deuxième fois, une œuvre collective de création littéraire inspirée de moments historiques de la ville. Le Musée est très fier de cette collaboration mettant de l’avant le talent des jeunes. L’enthousiasme des élèves s’est fait sentir dès la première rencontre et des écritures sensibles et inspirantes ont rapidement émergé. Dans l’ensemble, cette expérience à la fois poétique et humaine a permis de sensibiliser les jeunes à la richesse, la vitalité et l’importance de bien maîtriser la langue française.

Le projet s’est terminé avec le lancement du recueil, Nous sommes Montréal, tome 2, La Grande Paix racontée le 31 janvier 2020, où familles, amis, écoles et le public étaient conviés pour célébrer le travail de création et la persévérance de ces jeunes.

L’ouvrage, disponible gratuitement en ligne, ainsi que le projet dans sa globalité, sont une célébration de la langue française et de sa valorisation tant qu’un objet de fierté pour l’ensemble des participants.

Nous sommes Montréal est un projet réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et le programme de promotion du français du ministère de la Culture et des Communications.

Logo Québec