Exposition antérieure
20 mai 2016 — 16 octobre 2016

Des chevaux et des hommes — La collection Émile Hermès, Paris

Cheval à bascule
Collection Émile Hermès, Paris © Studio Sébert

Le cheval fascine. Depuis toujours. Le temps d’une exposition, Pointe-à-Callière invite à admirer ce noble animal à travers le regard d’un homme passionné : Émile Hermès.

Le Musée présente en exclusivité mondiale l’exposition Des chevaux et des hommes – La collection Émile Hermès, Paris. Durant cinq mois, le grand public nord-américain aura la chance de faire une incursion dans la collection privée d’Émile Hermès, chef d'entreprise français.

Pour la première fois de son histoire, la maison Hermès a accepté de faire voyager près de 250 objets remarquables issus du cabinet d’amateur du 24, rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris. D’une richesse inouïe, tant historique que patrimoniale, la collection retrace l’histoire du cheval et de sa relation avec l’homme. À ce jour, seuls quelques privilégiés ont pu visiter la collection conservée à un étage réservé de la prestigieuse adresse parisienne.

Au fil de l’exposition réalisée par Pointe-à-Callière en étroite collaboration avec la maison Hermès, le visiteur viendra à mieux connaitre la personnalité d’Émile Hermès en prenant plaisir à découvrir sa collection. Cet amoureux du monde équestre et de tout ce qui s’y rattache a collectionné sa vie durant des milliers d’œuvres d’art, tableaux, livres, objets rares et insolites, ou objets d’usage et de goût.

Du désir de rendre hommage au cheval

Fondée à Paris en 1837, la maison Hermès voit le jour comme manufacture de harnacheur-sellier à l’époque où le cheval est roi. C’est sous la gouverne d’Émile Hermès (1871-1951), petit-fils du fondateur, que l’entreprise prend son essor, adaptant ses produits aux nouveaux modes de vie d’une clientèle d’élite. Tandis que l’automobile prenait inexorablement la place du cheval dans le quotidien, le sellier devenu maroquinier et couturier d’avant-garde sentit l’urgence de sauvegarder le trésor menacé du patrimoine équestre.

Signe de richesse, gage de pouvoir, le cheval était par la force des choses irrémédiablement associé à la monarchie, à la noblesse et à la bourgeoisie, ainsi qu’aux écuries de prestige.

Conscient de cette aura équestre, Émile Hermès a su transposer les valeurs et le savoir-faire traditionnels du sellier dans ses créations de maroquinier et de fabricant d’objets de qualité, soucieux d’innover en maintenant la renommée internationale d’Hermès. Le visiteur pourra admirer des objets personnels du collectionneur, dont l’impressionnant cheval à bascule qui a bercé toute sa famille, mais aussi découvrir une entreprise familiale dont les valeurs artisanales d’excellence sont reconnues par les clientèles les plus exigeantes.

Cheval à bascule familial datant du 19e siècle. Toutes les générations de la famille Hermès s’y sont balancées depuis que Julie Hermès, née Hollande, l’a introduit dans la famille.
Collection Émile Hermès, Paris © Studio Sébert

Sur la piste du cheval

Selles, étriers, éperons et colliers d’attelage du monde entier ne sont que quelques-uns des nombreux objets qui entraîneront le visiteur sur la piste du cheval et le feront chevaucher sur quatre continents, de l’Antiquité à la Renaissance, et jusqu’au 19e siècle.

Cheval et son harnachement
© Dessin Philippe Dumas

Du harnais aux tableaux de maîtres

Depuis que le cheval est entré dans la vie de l’homme, les artistes s’emploient à en exprimer la beauté, la force et la vaillance, donnant vie aux chevaux célèbres, historiques ou mythiques, tel Pégase, le cheval ailé de la mythologie grecque. La collection Hermès rassemble ainsi un beau choix de tableaux, de grands ou de petits maîtres, de bronzes, gravures et dessins.

© Dessin Philippe Dumas
Le Pégase de l’artiste Christian Renonciat
© Studio Sébert

Au rythme des équipages

Maréchal-ferrant, cocher et postillon : le visiteur découvrira la variété des métiers du cheval et leurs outils. Un regard sur les innovations techniques témoigne de l’ingéniosité de chaque époque, pour lutter contre le froid, améliorer le confort et la sécurité : bouillotte de diligence, étrier-chaufferette et œillères-freins en sont quelques exemples.

Attentif à l’innovation, Émile Hermès a voyagé en Amérique durant la Première Guerre mondiale dans le cadre d’une mission destinée à approvisionner la cavalerie française en harnais. De son séjour de ce côté-ci de l'Atlantique, il rapporte un système innovant qu’il adaptera à ses créations : la fermeture Éclair, pour laquelle il obtient l’exclusivité d’utilisation en France. Il songe aux multiples utilisations de cette fermeture à glissière, outre la capote de voiture, et l'adapte à des accessoires de maroquinerie, des articles de voyage, des sacs de dame et des vêtements sportifs, par exemple.

Indissociable du cheval : l’aventure! La thématique du voyage est abordée avec des trousses, sacs, sacoches et malles de voyage. Peu à peu, pourtant, le cheval utilitaire voit son rôle relégué aux loisirs, équitation, chasse à courre, courses et concours hippiques… Plusieurs objets, dont le sac haut à courroies, premier sac Hermès, illustrent la transition de la sellerie à la bagagerie. La femme de cheval n’en règne pas moins dans la collection d’Émile : selles et costumes d’amazones et d’écuyères, accompagnés d’une kyrielle d’accessoires équestres féminins en surprendront plusieurs!

Le bureau d’Émile Hermès : l’âme du 24, rue Faubourg Saint-Honoré

Enfin, le voile se lève sur l’intimité du bureau d’Émile, d’où le maitre des lieux dirigeait la maison. Il s’agit d’un foisonnement éclectique d’œuvres qui honorent le cheval et les pratiques équestres: petit cheval mexicain, malle cloutée, ombrelles, lanternes… ainsi qu’un grand Livre d’or, portant les signatures de nombreux hôtes de marque, amoureux du beau.

L’exposition est animée de productions audio-visuelles et sonores. Des ouvrages anciens, des catalogues et, bien sûr, des carrés de soie témoigneront également d’un passé encore très présent.

Le bureau d’Émile Hermès, lieu mythique et magique.
© Guy Lucas de Peslouan

Une publication de prestige

La publication souvenir Des chevaux et des hommes – La collection Émile Hermès, Paris a été réalisée grâce à la généreuse autorisation de la famille Hermès, dont Pierre-Alexis et Philippe Dumas. Ce dernier a aussi fourni des dessins originaux. L’ouvrage magnifiquement illustré de 128 pages réunit de nombreuses photos d'œuvres prêtées et de documents provenant des Archives Hermès. Il contient également des textes inédits dont une conversation entre Philippe Dumas et Menehould du Chatelle, directrice du Patrimoine culturel de la maison Hermès, des textes des commissaires Jean-Paul Desroches et Nicolas Chaudun, et de Stéphane Laverrière, attachée de conservation au Département du Patrimoine culturel de la maison Hermès. La publication est disponible à la Boutique du Musée, en français et en anglais.

Le Musée a accueilli 127 467 visiteurs pendant la présentation de l'exposition, du 20 mai au 16 octobre 2016.

L'exposition Des chevaux et des hommes, mettant en valeur des objets de la collection Émile Hermès de Paris, est réalisée par Pointe-à-Callière en collaboration avec la maison Hermès.

Le Musée remercie la famille des descendants de M. et Mme Émile Hermès et la maison Hermès, ainsi que ses partenaires et commanditaires.

Air Canada Cargo
Logo STM
InterContinental Montréal
Tourisme Montréal
La Presse

Découvrez une autre exposition

Sur les traces d'Agatha Christie