Novembre 2017

Découvrir le Québec autrement - EAU - Dans le sillage du temps

EAU — Dans le sillage du temps est le troisième ouvrage d’une prestigieuse collection consacrée à l’archéologie québécoise

Montréal, le 13 novembre 2017 — Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications (MCC) sont heureux d’annoncer la publication de l’ouvrage Eau – Dans le sillage du temps, troisième titre d’une série de cinq de la collection Archéologie du Québec. Ce livre, qui offre à découvrir le Québec autrement, fait partie de la collection née de la volonté des deux organismes de rendre accessibles, de façon synthétique, illustrée et rigoureuse, les résultats de quelque 50 années de recherches archéologiques en territoire québécois.

« Il n’est pas surprenant de voir comment l’eau a ponctué le développement du territoire québécois, mais ce qui est étonnant, c’est de constater comment l’archéologie en révèle des pans jusqu’ici inexplorés. Et plus fascinant encore, malgré la richesse des découvertes, on sait que seulement 1 % de ce territoire a été exploré par les archéologues. Beaucoup de questions demeurent! Mais cet ouvrage apporte des réponses éclairantes tout en nous faisant prendre conscience de l’importance de préserver le patrimoine et de poursuivre les recherches pour enrichir la connaissance », de dire Mme Francine Lelièvre, directrice générale de Pointe-à-Callière.

Un nouveau regard
L’ouvrage Eau – Dans le sillage du temps, aborde des thèmes qui posent un nouveau regard sur la façon dont les humains ont exploré les milieux naturels, s’y sont adaptés et ont tiré profit de leurs ressources. Que ce soit pour naviguer, pour commercer, pour en tirer une puissance hydraulique, pour s’abreuver et se laver, ou pour aménager un territoire urbain, les populations de toutes les époques ont développé une relation intime et nécessaire avec le fleuve Saint-Laurent et les milliers de voies et plans d’eau du territoire québécois.

Des épaves célèbres
L’ouvrage présente notamment des perspectives inédites sur le patrimoine subaquatique et maritime québécois. Il évoque les nombreux sites subaquatiques et certaines de leurs épaves qui rappellent à la mémoire des heures marquantes de notre histoire, qu’il s’agisse de la dernière bataille du Machault, en Gaspésie, du naufrage de l’Elisabeth & Mary, sur la Côte-Nord, ou du drame de l’Empress of Ireland, près de Rimouski. Mais pour qui s’intéresse aux liens qu’entretiennent les humains avec l’eau depuis la nuit des temps, ce patrimoine archéologique, bien que spectaculaire, est loin d’être le seul sujet d’investigation abordé dans l’ouvrage. Les auteurs y explorent des jalons importants de l’évolution de la navigation sur le fleuve et des types d’embarcations, de la préhistoire à aujourd’hui.

L’eau, vecteur de développement économique
Le lecteur assiste à l’arrivée des premiers chasseurs basques dans l’estuaire maritime, à la construction des postes de pêche à la morue en Gaspésie et au réseau des forts et postes de traite dans le centre et le nord du Québec. L’ouvrage parle de la transformation des villes qui s’éclairent à l’électricité et qui, comme Shawinigan et Chicoutimi, deviennent de hauts lieux de production industrielle grâce à l’énergie hydraulique. On découvre de plus comment les nouvelles façades portuaires de grandes villes comme Québec et Montréal ont contribué au développement économique de la province, et enfin, comment les réseaux d’aqueduc et d’égouts ont transformé la vie quotidienne des citoyens, dès les premières décennies du 19e siècle.

Une équipe chevronnée
La rédaction de l’ouvrage de 216 pages — abondamment illustrées — a été confiée à deux archéologues chevronnés, Michel Plourde et Daniel LaRoche, à qui s’est greffée une équipe composée de l’archéologue Christian Roy, d’une trentaine de collaborateurs, d’un comité éditorial et d’un comité scientifique. Le projet a été réalisé sous la direction de Louise Pothier, archéologue en chef de Pointe-à-Callière et directrice de collection, de Sophie Limoges, chargée de projet, et d’Annick Poussart, collaboratrice à la rédaction. Les Éditions de l’Homme participent à la production et à la diffusion de tous les livres de la collection Archéologie du Québec.

Une collection nationale
Pour produire cette collection, un partenariat a été créé entre le ministère de la Culture et des Communications et Pointe-à-Callière. Parmi les cinq livres de la collection, quatre ouvrages portent sur les découvertes archéologiques organisées selon les quatre éléments : Air et Eau (déjà publiés), Terre et Feu (à venir en 2018). Publié en 2016, Fragments d'humanitéPièces de collections s’ajoute aux quatre autres titres ; il présente les nombreuses collections d’artefacts du Québec, notamment celles des collections nationales de l’État.

EAUDans le sillage du temps, publié aux Éditions de l’Homme, est disponible au coût de 34,95 $, à la Boutique du Musée et dans les librairies. L’ouvrage peut également être commandé en ligne sur le site de Pointe-à-Callière, à l’adresse suivante : pacmusee.qc.ca.

À propos de Pointe-à-Callière
Situé sur le lieu de fondation de Montréal, Pointe-à-Callière est le plus grand musée d’histoire de la ville de Montréal. Complexe muséal érigé sur une concentration de sites historiques et archéologiques d’envergure nationale, il permet de retracer de grands pans de l’histoire de Montréal, de 1350 à nos jours. Seul grand musée d’archéologie au Québec et au Canada, Pointe-à-Callière a été inauguré en 1992 à l’occasion du 350e anniversaire de la fondation de la ville de Montréal. Il a pour mission de faire connaître et aimer l’histoire de la métropole du Québec et de tisser des liens avec les réseaux régionaux, nationaux et internationaux préoccupés d’archéologie, d’histoire et d’urbanité. Son mandat consiste à préserver et rendre accessible le patrimoine de Montréal, ce qui l’a amené à créer la Cité d’archéologie et d’histoire de Montréal, un complexe culturel et touristique de classe mondiale qui mettra en valeur une dizaine de sites patrimoniaux et historiques du Vieux-Montréal.

-30-

Médias : Marylène Kirouac
Responsable des communications
mkirouac@pacmusee.qc.ca / T. 514 872-2687

Besoin d'idées cadeaux?

Besoin d'idées cadeaux?

Passez à la Boutique du Musée!

Besoin d'idées cadeaux?

Besoin d'idées cadeaux?

Passez à la Boutique du Musée!